Théâtre le Ranelagh

Après les succès du Pianiste aux 50 doigts et du Jour où j’ai rencontré Franz Liszt, Pascal Amoyel s’attaque au monstre sacré de la musique : Beethoven, le compositeur le plus joué et pourtant l’homme le plus mal aimé de son temps.

Amoyel nous en dévoile le visage secret à travers une enquête fascinante sur le chef-d’œuvre absolu du piano, les 32 Sonates. Un récital de haute volée doublé d’un seul en scène palpitant.

Entendrez-vous Beethoven de la même manière ?

Distribution

Auteur : Pascal Amoyel

Mise en scène : Christian Fromont

Lumières : Philippe Séon

PARTAGER google+ linkedin tumblr mail
DECOUVREZ AUSSI