Théâtre le Ranelagh

Après les succès du Pianiste aux 50 doigts et du Jour où j’ai rencontré Franz Liszt, Pascal Amoyel s’attaque au monstre sacré de la musique : Beethoven, le compositeur le plus joué et pourtant l’homme le plus mal aimé de son temps.

Amoyel nous en dévoile le visage secret à travers une enquête fascinante sur le chef-d’œuvre absolu du piano, les 32 Sonates. Un récital de haute volée doublé d’un seul en scène palpitant.

Entendrez-vous Beethoven de la même manière ?

Distribution

Auteur et interprète: Pascal Amoyel

Mise en scène : Christian Fromont

Lumières : Philippe Séon

Programme musical

Bach, Variations Goldberg BWV988, Aria

Mozart, Fantaisie en ré mineur (extrait)

Haendel, Menuet en la mineur HWV 549, andantino

Beethoven, Sonates (extraits) op. 2/1, op. 2/2, op. 2/3, op. 7, op. 10/1, op. 10/2, op.13
« Pathétique » (1er mouvement), op. 27/1, op. 27/2

« Clair de lune », op. 31/2 

« La Tempête » (3e mouvement), op. 57

« Appassionata « , op. 81a

« Les Adieux », op. 101, op. 106

« Hammerklavier », op. 109, op. 110, op. 111

PARTAGER google+ linkedin tumblr mail
DECOUVREZ AUSSI